Politique

Communication de crise : 5 conseils à F.Fillon

Bien sûr, il est toujours plus facile d’être intelligent après coup, mais tout de même… Il y a 5 principes majeurs en communication de crise. C’est ce que j’enseigne à mes étudiants de 1ère année comme le font des centaines d’autres professeurs. François Fillon (FF) et son équipe sont les bienvenus pour assister à ces cours et apprendre les bons réflexes dès que survient une situation sensible !

 

1.   Avant la crise. Identifier les risques possibles (dans le jargon, « passer au confessionnal ») pour anticiper d’éventuelles conséquences et imaginer la stratégie à adopter.

2.   Être dans l’empathie. FF aurait pu dire : « Je comprends que ces sommes aient pu choquer. J’en prends bien conscience aujourd’hui ».

3.   Acter les faits. FF aurait pu dire : « Effectivement, mon épouse était rémunérée pour une activité épisodique et bien réelle. J’ai confié également à mes enfants plusieurs missions alors qu’ils étaient étudiants en Droit.»

4.   Reprendre l’initiative. FF aurait pu dire : « Je me rends compte de l’émoi/le trouble que le niveau de ces sommes a pu causer (être redondant sur certains messages), je m’engage à les rembourser ». Principe : en communication politique particulièrement, les mots sans les actes n’ont pas de sens. Et là les actes doivent être très forts.

5.   Re-reprendre l’initiative. FF aurait pu dire : « Si je suis élu, ce sujet sera l’une de mes premières décisions en m’appuyant sur une ligne claire comme en Allemagne ou dans les pays scandinaves : les élus n’auront plus la possibilité de rémunérer leurs proches avec de l’argent public ». Principe : la communication, c’est aussi du courage. Et l’on sait que le courage, c’est d’être courageux lorsque l’on ne l’est pas !

Pour la suite, il faut savoir que la « communication » n’est pas une science exacte, c’est même une science…humaine. Si l’on vous dit le contraire, fuyez ! Elle est de moins exacte avec le développement exponentiel du digital et la multiplication des locuteurs.

Restons modestes et humbles, et appliquons déjà les principes de base et de bon sens en sachant qu’en face les gens possèdent un cerveau, ce sera déjà beaucoup !

0 comments on “Communication de crise : 5 conseils à F.Fillon

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :